LE PETIT BONHOMME ALLUMETTE

Pour se libérer des liens d’attachement négatifs conscients ou non qui nous relient aux autres ou à une situation et renforcer les liens d’amour.

Une fois ces techniques faites, il est nécessaire de laisser les choses se faire en remettant vos soucis ou la relation en question entre les mains de l’univers. 

L’exercice des petits bonhommes allumettes de Jacques Martel est simple et ludique. Pour cela, munissez-vous d’une feuille de papier, d’un crayon, d’une paire de ciseau. Identifiez la situation et chacun des bonhommes puis suivez les 7 étapes suivantes : 

1/ Dessinez-vous à gauche de la feuille en ajoutant vos nom et prénom en dessous du bonhomme.

2/ Dessinez un second bonhomme représentant l’autre personne avec ses nom et prénom en dessous ou un rectangle si c’est une situation. Par exemple, si je veux vendre ma maison, à gauche je vais me dessiner, à droite je tracerai un rectangle dans lequel je noterai des détails tels que l’adresse de ma maison, le prix de vente, etc…

3/ Entourez votre premier bonhomme d’un cercle avec des rayons. Ce cercle de lumière signifie : Je veux ce qu’il y a de mieux pour moi.

4/ Faites de même avec l’autre personne ou la situation : Je veux ce qu’il y a de mieux pour l’autre (ou pour la situation).

5/ Tracez un cercle de lumière autour des deux personnes : Je veux ce qu’il y a de mieux pour nous deux (notre relation ou la situation).

6/ Tracez les 7 lignes d’attachements reliant chacun de vos centres d’énergie à ceux de l’autre personne. Elles représentant l’attachement conscient ou inconscient qui existe entre les deux personnes au niveau de chacun de ces centres. Pour vous aider voici un petit schéma. Les plus créatifs d’entre vous aimeront tracer les liens d’attachement en couleur mais ce n’est nullement une obligation.

7/ Coupez les lignes d’attachement entre les deux bonhommes et dites : Merci. C’est fait.

Quelques règles à respecter : 

  • Je dois toujours émettre l’intention de vouloir ce qui a de mieux pour moi et l’autre personne. Votre attitude doit être positive et bienveillante envers vous et l’autre personne. Il arrive que le résultat soit à l’inverse de ce que vous auriez aimé, analysez la situation et prenez conscience que c’est certainement ce qui est le mieux pour vous et pour l’autre personne.
  • La technique doit se faire par écrit (sauf situation exceptionnelle, il est alors possible de la faire mentalement).
  • Je respecte les 7 étapes dans l’ordre énoncé plus haut.
  • Je dois toujours me dessiner en premier. Vous ne devez jamais faire l’exercice pour deux autres personnes sans vous inclure dans la situation. Dans ce cas-là, vous devez faire un premier exercice avec l’une des deux personnes, puis un second avec la deuxième. Vous ne pouvez agir que sur votre propre détachement et non celui d’autrui.
  • Je vérifie d’avoir bien tracer les 7 lignes d’attachement. S’il en manque une, rajoutez-là et portez votre attention sur le chakra auquel elle se rattache. Cela peut vous donner des indices sur le type d’attachement. 

🌸

Les situations pour lesquelles vous pouvez pratiquer cet exercice sont à l’infini.

Nathalie MORAND, Les graines d’Azurine